Abstention : Moins d’un Français sur deux prévoit d’aller voter aux régionales

À une dizaine de jours du premier tour des scrutins départementaux et régionaux, une majorité de citoyens ne compte pas se déplacer aux urnes, perpétrant alors l’épidémie d’abstention démocratique française.

Le beau temps, le coronavirus et le déconfinement, n’aideront sûrement pas à une forte mobilisation pour les échéances électorales à venir. C’est ce que semble confirmer un sondage paru aujourd’hui jeudi 10 juin, de l’Ifop pour le Journal du Dimanche.

D’après l’étude, seuls 46 % des Français appelés aux urnes prévoient de s’y rendre. Un taux inférieur à la participation réelle mesurée en 2015 (50,09%), en sachant que les intensions sont souvent plus basses que la participation effective le jour du scrutin, rappelle l’institut de sondage.

Les catégories populaires absentes

En détail, les femmes sont 10 points au dessus des hommes dans leur abstention pour les 20 et 27 juin, et la courbe de participation suit presque une progression selon l’âge, avec une exception pour les 35-49 ans qui participent moins que les 25-34 ans.

Les catégories populaires et inactifs sont ceux qui prévoient le moins d’aller voter fin juin, quand les retraités et les professions intermédiaires sont ceux qui participent le plus.

Le RN participera peu

Les sympathisants du Rassemblement National ne seront que 45 % à aller voter selon l’enquête, soit la plus faible proportion parmi les autres partis politiques. Ceux allant le plus aux urnes étant les Républicains (71%), la France Insoumise (68%) et le PS (67%).

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

ARTICLES CONNEXES

Suivez-nous !

FansJ'aime
2,978SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

TENDANCES