Démocratie : Et si le salaire des élus était lié au taux de participation aux élections ?

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote 🇫🇷 Faites-nous un don !

Face à l’abstention, Charles-Henri Gallois, président de Génération frexit, propose d’indexer la rémunération des élus sur le taux de participation des citoyens Français aux différentes élections.

Les régionales n’ont pas réussi à mobiliser les électeurs. Avec en moyenne 66-68 % d’abstention, le premier tour des élections locales réalise le pire score de participation de l’histoire de la cinquième République. Seuls 12,2 % des inscrits se sont déplacés dimanche aux urnes à midi, contre 16,3 % il y a cinq ans.

Face à cette pandémie d’abstention, certains proposent le vote par correspondance ou vote électronique comme une partie du PS et LR, ainsi qu’hier sur les ondes radio, à nouveau La République En Marche. Le vote obligatoire est aussi revenu parmi les solutions pour mobiliser les votants. D’autres font cependant des propositions plus originales.

C’est le cas de Charles-Henri Gallois, président du mouvement Génération frexit, qui suggère de lier les revenus des élus au taux de participation des élections auxquelles ils prennent part. Décryptage :

Charles-Henri Gallois, avez-vous été surpris par le taux d’abstention aux régionales ?

Je m’attendais à une montée de l’abstention avec l’offre politique médiocre et le sentiment croissant que le vote ne sert plus rien car les représentants dans l’UE sont impuissants. En revanche, je ne m’attendais pas à une croissance si importante. Le COVID ou les dysfonctionnements de propagande électorale peuvent expliquer dans une faible mesure. Mais c’est une tendance de fond. La fracture démocratique ne s’est pas résorbée depuis le viol du vote de 2005 par les représentants.

Pourquoi proposer cette mesure d’indexation des salaires des élus sur le taux de participation ?

La mesure d’indexation éviterait aux élus de trouver des fausses excuses sur la participation et de promouvoir une campagne de caniveau. En outre, je pense que les élus se rendent bien compte que cette montée de l’abstention est inexorable avec la perte de souveraineté. Une telle pression les pousserait à ne rien lâcher en ce qui concerne la souveraineté.

Quel serait son fonctionnement en détail ?

La mesure concernerait tous les élus. Concrètement, par rapport à leur salaire actuel, on peut imaginer que les élus gardent 50 % en fixe et les 50 autres seraient fonction de la participation lors de leur élection. On peut y voir aussi une notion d’égalité au moment où les fonctionnaires sont de plus en plus évalués.

Comment faire passer la mesure ?

Cette mesure ne viendra jamais des élus. Elle viendra quand le peuple aura repris le contrôle. Il y a deux éléments fondamentaux pour reprendre le contrôle : un référendum sur notre appartenance à l’UE, ce qui permet de résorber la plaie démocratique de 2005 et de reprendre les manettes si le peuple vote le frexit ainsi que la mise en place du RIC (Référendum d’initiative citoyenne).

La mise en place du RIC sera pertinente après la sortie de l’UE et de l’euro. En l’état actuel, le RIC serait trop limité par les traités de l’UE et l’euro pour qu’on puisse appeler cela un RIC.

En somme, il faut marcher sur ses deux jambes : souveraineté nationale et souveraineté populaire.

Propos recueillis lundi 21 juin 2021.

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote quotidien 🇫🇷 Faites-nous un don !

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

ARTICLES CONNEXES

Suivez-nous !

650FansJ'aime
2,893SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

TENDANCES

Suivez-nous sur notre page Facebook !