Dumping : Emmanuel Macron s’est dit hier favorable à l’entrée du Kosovo dans l’UE. Le SMIC y est pourtant de 170 € par mois

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote 🇫🇷 Faites-nous un don !

Lors d’une entrevue à l’Elysée avec le premier ministre du Kosovo, le président de la France, a affirmé que le pays pourrait intégrer l’Union européenne “le moment venu” et sous plusieurs conditions.

La France poursuit sa désindustrialisation, concurrencée par des pays à bas coûts comme ceux de l’Est, faisant partie de la zone euro. Les entreprises y délocalisent leur production comme certains constructeurs automobiles, dont le fabricant de pneu Bridgestone, ayant par ailleurs bénéficié de dizaines de millions d’euros de subventions de la part de l’UE pour quitter la France.

Face à cette perte industrielle, Emmanuel Macron continue à favoriser l’entrée de pays moins disant socialement et économiquement au sein de l’Union européenne. Dernier en date, le Kosovo, dont le premier ministre a été reçu hier jeudi 24 juin à l’Elysée.

Une entrée sous conditions

«Comme tous les pays des Balkans occidentaux», Le Kososo a «vocation, le moment venu et lorsque les conditions seront pleinement remplies, à adhérer à l’Union européenne». Le pays devra d’abord faire «de profondes transformations en matière économique, sociale, environnementale, mais aussi et surtout concernant le fonctionnement des institutions démocratiques, l’État de droit et la gouvernance », a déclaré le chef de l’Etat.

Un revirement inattendu. En octobre 2019, Emmanuel Macron s’était pourtant opposé à l’ouverture de pourparlers d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord. Le président avait aussi gelé le processus d’adhésion pour la Serbie, le Kosovo, le Monténégro et la Bosnie, en raison de soucis concernant la corruption et le crime, avait-il avancé.

Le motif de concurrence économique de ces pays contre la France n’avait cependant pas fait partie de ses raisons de blocage à l’époque.

Le Kosovo, la nouvelle Roumanie

Avec les élargissements successifs vers les pays de l’Est en 2004 et 2007, la désindustrialisation Française n’a fait que s’accentuer avec des pays payant quelques centaines d’euros les salariés du secteur secondaire.

Carte des élargissements de l'Union européenne
Focus sur l'emploi dans l'industrie française | Fondation IFRAP

La Roumanie comme ses semblables des années 2000, est semble-t-il devenue trop chère avec un smic passé de moins de 100 € (1 Lei Roumain = 0,20 euro) en 2000 à plus de 400 € en 2019.

Le Kosovo possède lui un smic bien plus bas. Actuellement, celui-ci est de 170 € pour les travailleurs entre 35 et 65 ans, et de 130 € pour ceux de moins de 35 ans. Une manne d’économies pour une entreprise qui verrait ses coûts salariaux divisés par plus de deux en déménageant de la Roumanie vers le Kosovo.

Point également non négligeable, le Kosovo possède 30 % de chômage. De quoi favoriser encore un peu la pression sur les salaires et les conditions de travail.

Source : Le Figaro

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote quotidien 🇫🇷 Faites-nous un don !

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

ARTICLES CONNEXES

Suivez-nous !

650FansJ'aime
2,984SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

TENDANCES

Suivez-nous sur notre page Facebook !