Grande manifestation aujourd’hui à Paris contre le projet «Hercule» de démantèlement et privatisation d’EDF

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote 🇫🇷 Faites-nous un don !

Des milliers de manifestants défilent aujourd’hui à Paris pour demander le maintient d’un service public de l’énergie. Le projet Hercule prévoit en effet de privatiser des branches d’activité d’EDF sous impulsion de l’Union européenne.

Des salariés d’EDF et Engie (ex GRDF), des industries électriques et gazières protestent aujourd’hui dans la rue à Paris contre le projet Hercule. La fédération CGT des cheminots a aussi appelé à la mobilisation.

Les salariés ont été soutenus et joints dans la marche, par les députés LFI dont Jean-Luc Mélenchon et Adrien Quatennens, de même que par des membres du Parti communiste français.

L’éclatement d’EDF

Les syndicalistes dénoncent l’éclatement d’EDF avec la privatisation d’activités essentielles et stratégiques comme éventuellement les barrages ou la distribution d’électricité.

Poussé par L’Union européenne, et porté par le PDG d’EDF Jean-Bernard Lévy, le projet «Hercule» scinderait EDF en trois entités : une entreprise publique (EDF bleu) gérant les centrales nucléaires, une deuxième (EDF vert) cotée en Bourse et concernant la distribution d’électricité et les énergies renouvelables, et une troisième publique selon le pdg du groupe (EDF azur) pour les barrages hydroélectriques. Ces derniers prévoient toutefois d’être aussi mis en bourse.

“Bruxelles ne raisonne ici qu’à travers ce prisme et celui de la part de marché. Or démanteler EDF ne serait efficace ni pour les consommateurs, ni pour notre pays, son emploi et sa souveraineté, ni pour les émissions de CO2”, soulignait cependant Jean-Bernard Lévy ans un entretien à l’Express en mars dernier.

Mi-avril Bruno Le Maire affirmait que EDF ne serait pas démantelé et appelait à “oublier” le projet Hercule. Celui-ci prône alors à la place le “Grand EDF”. Autre nom pour une réorganisation de l’entreprise publique dénoncent les syndicats.

Revenir au monopole naturel

L’association de consommateurs CLCV (Consommation logement et cadre de vie) proposait en mars dans un communiqué “un retour régulé au monopole de distribution”.

“La loi Nome de 2011 avait organisé en France l’ouverture du marché pour essayer de résoudre une équation impossible: rendre concurrentiel un marché où tout le transport est un monopole naturel et où l’opérateur historique a développé une capacité de production (nucléaire) en l’état bien plus compétitive que les autres”, faisait remarquer l’association.

“Ceux qui ont choisi la libéralisation, comme le Texas, ne se portent pas toujours très bien”, pointait la CLCV en référence aux coupures et notes d’électricités astronomiques survenues au Texas il y a peu de temps durant une vague de froid sans précédent.

Source : RT France

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote quotidien 🇫🇷 Faites-nous un don !

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

ARTICLES CONNEXES

Suivez-nous !

650FansJ'aime
2,839SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

TENDANCES

Suivez-nous sur notre page Facebook !