Hydroxychloroquine : Jean-François Delfraissy déclare n’avoir subi aucune pression du gouvernement pour l’autoriser

Le président du conseil scientifique dément avoir subi quelconques pressions de la part du gouvernement pour autoriser l’utilisation de l’hydroxychloroquine contre le coronavirus.

La publication récente des mels du responsable covid19 des États-Unis a fait apparaître un échange entre Jean-François Delfraissy et son homologue Anthony Faucci. Dans les courriels, le médecin Français déclarait subir “une énorme pression politique pour autoriser l’hydroxychloroquine et en donner à tout le monde”. “Mais j’y résiste pour le moment. (…) Nous pouvons observer un signal légèrement positif, mais il doit être confirmé par un essai randomisé bien mené”.

Aujourd’hui mardi 8 juin sur RTL, ce dernier annonce alors n’avoir eu aucune pression du gouvernement pour laisser prescrire l’hydroxychloroquine par les médecins en France.

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

ARTICLES CONNEXES

Suivez-nous !

FansJ'aime
2,978SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

TENDANCES