Présidentielle : Pourquoi le gouvernement peut-il fixer les dates ? Et pourquoi celles-ci tombent toujours pendant les vacances ?

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote 🇫🇷 Faites-nous un don !

L’exécutif a annoncé cette semaine, pendant l’entre-deux tour des régionales, les dates de la présidentielle de 2022. De quoi nationaliser les élections locales. Mais pourquoi peut-il choisir les dates et comment se fait-il que ça soit en pleine période estivale ?

Sauf communication contraire durant le Conseil des ministres du mercredi 30 juin, l’élection présidentielle aura lieu le dimanche 10 avril pour le premier tour et le dimanche 24 avril 2022 pour le second tour.

Des dates qui tombent en plein pendant les vacances scolaires de printemps, surtout pour la zone B (Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans, Rennes, Reims, Rouen, Strasbourg…), en congé à partir du samedi 9 avril jusqu’au dimanche 24 avril, rapporte Sud Ouest.

Qui décide des dates de la présidentielle ?

En vertu de la Constitution le Président de la République est élu pour cinq ans, et l’élection du nouveau Président à lieu 20 jours au moins et 35 jours au plus avant l’expiration des pouvoirs du Président en exercice. Le texte précise aussi que le second tour de scrutin a lieu le quatorzième jour suivant le premier.

Pour Emmanuel Macron, qui a pris officiellement ses fonctions le 14 mai 2017, le mandat doit s’achever le 13 mai 2022 au plus tard. En décomptant de 20 à 35 jours avant cette date, et rappelant qu’une élection ne peut être organisée qu’un dimanche (en vertu du code électoral) seuls deux scénarios sont possibles, selon France Inter.

Le Scénario 1, a priori choisi par l’exécutif, serait d’organiser le premier tour le 10 avril 2022. Le second tour, qui a lieu obligatoirement quatorze jours plus tard, serait le 24 avril 2022. Le scénario 2 ferait lui tomber le premier tour le 17 avril 2022, et le second le 1er mai 2022. Les deux scénarios font survenir les élections pendant les vacances, mais seul celui choisi par l’exécutif fait tomber le second tour en période estivale pour les 3 zones A, B, et C.

La question est alors de savoir, pourquoi les élections ont été historiquement choisies à cette date là ? Cette période poussant à l’abstention, déjà actuellement la plus élevée de la cinquième République.

Des élections en décembre sous Charles de Gaulle

Avant 2012, les élections tombaient aussi pendant les vacances scolaires, par exemple en 2007, 2002 et 1995. Il faut remonter à 1988 pour pouvoir trouver une élection présidentielle hors vacances scolaires, rapporte La Dépèche.

Cependant la présidentielle n’a pas toujours eu lieu pendant le printemps. En 1965, celle ayant reconduit Charles de Gaulle s’est déroulée les 5 et 19 décembre. Mais depuis sa démission, le 28 avril 1969, l’élection a été décalée au printemps.

La France n’aurait-elle donc pas intérêt à changer la date des élections en fin d’année comme aux États-Unis par exemple ?

Sources : Sud Ouest, France Inter

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote quotidien 🇫🇷 Faites-nous un don !

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

ARTICLES CONNEXES

Suivez-nous !

650FansJ'aime
2,984SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

TENDANCES

Suivez-nous sur notre page Facebook !