Utiliser le “franglais”, c’est collaborer à la “disparition politique et culturelle” de la France. L’écrivain Alain Borer présente son nouveau livre

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote 🇫🇷 Faites-nous un don !

Dans un entretien au Figaro, celui-ci présente son nouvel essai “Speak White”, dans lequel il critique l’usage des anglicismes et demande : «Pourquoi renoncer au bonheur de parler français?»

Alain Borer né en novembre 1949 à Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône, est professeur d’enseignement artistique à l’École supérieure des Beaux-Arts de Tours-Angers-LeMans jusqu’en 2014 ainsi qu’enseignant invité en littérature française à Los Angeles.

Dans son nouvel ouvrage “Speak White”, l’auteur dénonce la soumission des Français à l’injonction du maître américain «Speak white!» ; provenant des patrons anglophones à leurs ouvriers québécois jadis et qui perdure aujourd’hui.

Avec son usage, ce dernier parle d’une “infériorisation de soi” qui “disqualifie” le Français “dans sa vocation universelle” et “en programme la disparition en deux générations”, selon lui.

“Parler la langue du maître américain à la place de sa propre langue française, c’est collaborer à notre disparition politique et culturelle”

Alain Borer

“Make Earth Great Again”

Ce dernier fustige les anglicismes qui pullulent en France et sont promus par les élites dirigeantes et grandes entreprises : “Ouigo”, “Make earth great again”, “Task-Force”, “team-building”, “crowdfunding”…

“La langue française n’est pas un pilier” de la citoyenneté estime le poête, “c’est un temple”. La langue française est “d’ordre civilisationnel” pour le professeur linguistique et constitue un “un trésor de l’humanité“.

“Les gouvernements français successifs n’ont aucune stratégie pour la francophonie : fermeture des centres culturels, privatisation des lycées français à l’étranger, aide aux pays anglophones…”

Alain Borer

L’importance de la Francophonie

Alain Borer décrit la francophonie comme une opportunité pour utiliser plainement la langue de molière. Aujourd’hui parlée par 300 millions de personnes, la langue Française pourrait être la première langue parlée dans le monde en 2050.

Ce qui devrait nous pousser à l’utiliser davantage pour, par exemple, des raisons commerciales, plutôt que de concevoir des produits aux noms anglais. «Nous vivons la plus grave crise d’amour de la langue», déplore romanicer qui considère que “chaque jour, nous allons, depuis, de capitulation en capitulation” face à l’anglais.

“La langue française subit un grand dérèglement sémantique”

Alain Borer

“Speak White” d’Alain Borer

” Speak white ! “, partout résonne l’injonction de parler la langue du maître : nous soumettrons-nous ? Mais pourquoi renoncer au bonheur de parler français ?

Celui-ci veut alors qu’Emmanuel Macron saisisse la chance d’instaurer la langue Française comme langue officielle de l’Union-européenne, en profitant du départ du seul pays anglophone avec le Brexit. Reste à savoir si les américains laisseront faire.

“Nous devons entrer en résistance” appelle le dramaturge. “La langue française subit un grand dérèglement sémantique : la colonisation nous tient par l’oreille”, alerte-t-il. “Pourquoi renoncer au bonheur de parler français?”, conclut Alain Borer.

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote quotidien 🇫🇷 Faites-nous un don !

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

ARTICLES CONNEXES

Suivez-nous !

650FansJ'aime
2,930SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

TENDANCES

Suivez-nous sur notre page Facebook !