Vaccination : Le gouvernement britannique a pisté secrètement les portables de millions d’Anglais en février

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote 🇫🇷 Faites-nous un don !

Les autorités britanniques ont analysé les données de géolocalisation des portables d’un Anglais sur dix, sans leur consentement, pour suivre les personnes vaccinées.

C’est un scandale d’Etat. Le journal anglais Daily Telegraph révèle que «10% de la population britannique» a été suivie par le gouvernement et les chargés de la crise sanitaire, à leur insu en février, pour épier leurs déplacements suite à leur vaccination covid19.

Le quotidien a pu avoir accès à un rapport du comité SPI-B, groupe de chercheurs de l’université d’Oxford qui travaille avec le SAGE, le Conseil scientifique du gouvernement britannique, mentionnant cet espionnage de masse étatique.

“État Big Brother sous couvert du Covid”

Interrogé sur l’affaire par le Daily Telegraph, un porte-parole du gouvernement a affirmé que les informations récupérées avaient été fournies par une société chargée de les collecter en les anonymisant, conformément aux normes en vigueur sur la protection des données personnelles. Le projet aurait également été approuvé par le comité d’éthique de l’université d’Oxford, et un nombre restreint de chercheurs aurait eu accès à ces informations sensibles.

«Entre les passeports Covid imminents et la surveillance téléphonique des vaccins, ce gouvernement est en train de transformer la Grande-Bretagne en un Etat Big Brother sous couvert du Covid. Cela devrait nous réveiller tous.», a alerté Silkie Carlo, membre de l’ONG de défense de la vie privée Big Brother Watch au quotidien.

En France, l’application Tous AntiCovid, s’engage “à préserver la sécurité et la vie privée des Français à tous les niveaux du développement du dispositif”, comme l’indique sa page internet. “Tous AntiCovid ne stocke que l’historique de proximité d’un téléphone mobile et aucune autre donnée. Il n’est pas possible de connaître l’identité d’un utilisateur de l’application, ni qui il a croisé, ni où, ni quand. L’utilisateur peut également faire le choix d’effacer son historique ponctuellement s’il le désire”, précise la description de l’application.

Depuis le mois de septembre, le parquet national financier a ouvert une enquête, après signalement d’Anticor au printemps 2020, pour des soupçons de “favoritisme” pour le contrat de maintenance de l’application, après son attribution à la société Outscale, filiale de Dassault Systèmes, qui a été faite sans appel d’offres.

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote quotidien 🇫🇷 Faites-nous un don !

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

ARTICLES CONNEXES

Suivez-nous !

650FansJ'aime
2,984SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

TENDANCES

Suivez-nous sur notre page Facebook !