Vaccins : Le ministère de l’Éducation nationale va organiser des débats en classe pour que les élèves se “forgent leur propre opinion”

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote 🇫🇷 Faites-nous un don !

Le ministère recommande aux professeurs des élèves entre 12 et 18 ans, soit collèges et lycées, d’organiser des débats à priori objectifs sur “l’hésitation vaccinale”.

Avec le lancement de la campagne de vaccination pour les 12-18 ans le mardi 15 juin, le ministère de l’Éducation nationale a créé une autre campagne, mais cette fois-ci pour sensibiliser les jeunes à la vaccination l’intérieur de l’enceinte de l’école, directement dans les classes.

Le ministère a publié des kits afin que les professeurs puissent organiser des débats sur “l’hésitation vaccinale” avec les élèves, pour aider ces derniers “à forger leur propre opinion sur la vaccination”. On y retrouve un guide et huit cartes pour animer la conversation.

Débat à priori objectif

Afin que le débat permette aux enfants/adolescents de “réfléchir aux problèmes et à reconsidérer leurs opinions” et “d’exprimer leur consentement de manière éclairée”, les huit cartes représentent quatre pro-vaccins covid19 et quatre anti/sceptiques-vaccins covid19 (faire défiler les deux images).

Le débat commencera par une introduction réalisée par le professeur, censé lire le guide mis à leur disposition par le ministère et poser par la suite une série de questions aux élèves comme celle-ci : “Connaissent-ils la notion d’immunité de groupe et l’aspect altruiste dans le fait de se faire vacciner ?” Sous-entendu que ceux refusant la vaccination seraient égoïstes.

Puis l’enseignant formera des groupes à sa guise et distribuera les cartes afin que les élèves débattent des points de vue marqués dessus.

Un vote est organisé en début et en fin de séance sur la volonté de vaccination. Il est demandé au professeur de noter le nombre d’élèves ayant des “difficultés à décider de se faire vacciner”.

Lutter contre les Fake News

Le guide du professeur indique que beaucoup de fausses nouvelles ont circulé autour des vaccins coronavirus, comme le fait qu’ils puissent engendrer des arrêts cardiaques.

Ce dernier rappelle alors “qu’aucun effet indésirable considéré comme grave en rapport avec le vaccin n’a été rapporté”.

Il n’est toutefois pas dit que les enseignants aient le temps d’organiser ce débat avant la fin d’année scolaire. Celui-ci pourrait alors être reporté à la rentrée en septembre.

N’oubliez pas de nous soutenir ! Souverainistes.info est un média 100 % gratuit et indépendant. Nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail d’information patriote quotidien 🇫🇷 Faites-nous un don !

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

ARTICLES CONNEXES

Suivez-nous !

650FansJ'aime
2,895SuiveursSuivre
AbonnésS'abonner

Inscrivez-vous à notre Infolettre patriote ! 🇫🇷

Tous les soirs de semaine à 18h30, l'actu souverainiste dans votre boîte mel 📩

TENDANCES

Suivez-nous sur notre page Facebook !